Et si on se penchait sur la valeur des joueurs les plus décisifs de Ligue 1 ? La flambée des prix des transferts est bien réelle et nous met la puce à l’oreille. Il n’est pas rare qu’un joueur du championnat de France soit cédé pour 10, 15 voire 20 millions; mais désormais, les joueurs les plus en vue peuvent être vendus pour 35 millions d’euros (Benzema cédé au Real Madrid par l’Olympique Lyonnais) ou même 50 millions d’euros (Bernardo Silva de l’AS Monaco fraîchement recruté par la machine à sous Manchester City).
Les valeurs totales des effectifs sont souvent le reflet du classement des équipes auxquelles ils appartiennent. Bien souvent, une équipe avec une valeur d’effectif très élevée finit devant au classement général en championnat. Mais parfois, il arrive que des équipes avec de faibles totaux en terme de valeur d’effectif puissent tirer leur épingle du jeu et créer de sacrées surprises ! L’exemple le plus récent est le titre de champion de France de l’AS Monaco qui n’est « que » troisième en terme de valeur d’effectif derrière l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain. D’autres exemples encore plus criants avec des écarts de valeur démentiels s’observent dans d’autres championnats également (Leicester couronné champion d’Angleterre en 2016 avec une valeur d’effectif 7 à 8 fois plus faible que ses opposants).
Néanmoins, comme le veut la logique, avec l’obtention du titre et des résultats sportifs probants, la valeur totale de l’effectif Monégasque risque probablement d’évoluer et nous risquons très probablement de voir au prochain mercato des ventes record. Barnado Silva (AS Monaco) a déjà été cédé par son ancien club à Manchester City pour la coquette somme de 50 millions d’euros après son éblouissante saison. D’autres risquent de suivre le mouvement tels que Kylian Mbappé (estimé à 35 millions d’euros actuellement par transfermarkt, plus valu de 25 millions d’euros après le titre), Benjamin Mendy (estimé à 13 millions, plus valu de plus de 6 millions d’euros après le titre) ou encore Tiémoué Bakayoko (estimé à 16 millions d’euros, plus valu de 10 millions d’euros après le titre).

Carte des valeurs totales des équipes de Ligue 1 à l’issu de la saison 2016/2017 :

Graphique de la valeur des 6 premiers effectifs de Ligue 1 à l’issu de la saison 2016/2017 :

Capture d’écran 2017-06-19 à 22.47.47.png

Nous avons fait le choix d’illustrer ce fait en vous présentant les joueurs les plus en vue du championnat cette saison. En somme les trois meilleurs joueurs dans les catégories suivantes : les buteurs et les passeurs décisifs. Nous verrons comment évolue la courbe de valeur de ces joueurs pour nous donner une idée du marché actuel en Ligue 1. Nous avons choisi d’analyser avec vous la valeur de ces joueurs sur les 5 dernières saisons de façon à ce qu’on puisse avoir un point de vu global pour bien comprendre comment le marché évolue.

Les meilleurs passeurs de la saison 2016/2017 :

Capture d_écran 2017-06-19 à 01.44.44

Capture d_écran 2017-06-19 à 01.44.54

Capture d_écran 2017-06-19 à 01.45.07

Les meilleurs buteurs de la saison 2016/2017 :

Capture d_écran 2017-06-19 à 01.51.28

Capture d’écran 2017-06-19 à 01.51.40.png

Capture d’écran 2017-06-19 à 01.51.51.png

Pourquoi les valeurs des joueurs changent et évoluent ?

  • Pourquoi les valeurs varient? Tout d’abord, il faut savoir que la Ligue 1 est un championnat professionnel et que les joueurs sont contractuels. D’après le salaire et les primes des joueurs, leur valeur totale peut baisser ou augmenter. Par exemple, un joueur qui touche 50 000 euros par semaine sera enclin à coûter plus cher qu’un joueur qui touche 10 000 euros par semaines.
  • Bien entendu, l’âge joue un très gros rôle dans la valeur totale du joueur : prenons l’exemple de Kylian Mbappé (18 ans, vaut 35 millions d’euros) et Olivier Giroud (30 ans, vaut 20 millions d’euros) deux joueurs très performants à leur poste. L’un représente un investissement à « long terme », tandis que Giroud se rapproche plutôt de la fin de sa carrière, d’où l’écart de prix.
  • La forme physique aussi est un facteur important du prix du joueur. Un joueur sujet aux blessures de façon récurrente verra sa valeur totale baisser, les clubs étant conscients des risques d’engager un tel joueur (Radamel Falcao est un bon exemple).