Le musée des Augustins à Toulouse. Crédit : flickr

 

Impossible de parler de la semaine des arts sans évoquer les nombreux musées répartis au cœur de la ville de Toulouse. Dans les jours qui arrivent, des œuvres dont vous ignorez peut-être encore l’existence, mais aussi des expositions seront au rendez-vous dans les musées toulousains.

 

En plein centre de Toulouse, le musée des Augustins est le musée des Beaux-Arts de Toulouse. Du 17 mars au 24 décembre 2018, l’exposition Toulouse Renaissance pointe son nez dans le célèbre musée. L’exposition présentera une grande diversité d’œuvres toulousaines datant de la Renaissance. Peintures, sculptures, mais aussi objets d’art, mobiliers, tapisseries, ou encore manuscrits seront présents, de quoi trouver chaussure à son pied.

Au musée des Abattoirs, place à l’art moderne et contemporain. Situé au bord de la Garonne, il accueille en ses lieux le célèbre tableau de Pablo Picasso et Luis Fernandez, La dépouille du Minotaure en costume d’Arlequin. Cette œuvre peinte en 1936 est à voir, que ce soit pour la célébrité des peintres, mais aussi pour le tableau en lui-même qui mêle travail sur la lumière, la couleur et les formes.

Comment ne pas stipuler le musée des Antiques de la ville, le musée Saint Raymond. Du 24 novembre au 25 mars 2018, l’exposition reconnue d’intérêt national, Rituels grecs, une expérience sensible se tiendra dans le musée antique. Si vous éprouvez un intérêt pour la vie des grecs ou voulez simplement découvrir les conditions dans lesquelles ils ont vécues, c’est l’exposition à ne pas louper.

Antiquités égyptiennes ou objets d’art oriental, vous avez deviné de qui je parle, le musée Georges Labit. La calligraphie japonaise attise votre curiosité, foncez au musée Georges Labit qui présentera du 6 novembre au 30 avril 2018 l’exposition de Shodô. Tomomi Kurihara (de son nom d’artiste Kôhô Kurihara), fondatrice de cette exposition, traite régulièrement à travers ses œuvres de prière, d’où le nom de son exposition.

Dernière adresse, le musée du Vieux Toulouse consacré entièrement à … Toulouse ! Ce musée présent dans l’hôtel Dumay, situé dans le quartier marchand du May, accueille Le pont Neuf à Toulouse, peinture de Pierre Joseph Wallaert. Cette huile sur toile offre une des rares vues connues de Toulouse à la fin du XVIIIe siècle.