À maintenant cinq mois de la Coupe du Monde en Russie, notre rédaction vous dresse un état des lieux de l’équipe de France de football et ses composants.  Nous vous avons précédemment évoqué les favoris supposés de la liste des 23 en partance pour la compétition. Aujourd’hui, nous vous présentons les « dossiers chauds » que devront gérer Didier Deschamps et son staff.

Les gardiens

Ils ne sont pas nombreux à prétendre aux places de Hugo Lloris, Steve Mandanda et Alphonse Aréola, les trois hommes qui devraient en principe être du voyage en Russie. Fait partie de ce groupe :

    • Benoît Costil : le gardien des Girondins de Bordeaux est dans une forme éblouissante cette saison et possède une statistique à faire pâlir les meilleurs à son poste. En effet, Benoît Costil (30 ans – 1 sélection) a une réussite insolente sur l’exercice des tirs aux buts puisqu’il a arrêté 4 des 5 dernières tentatives auxquelles il a dû faire face ! Tout simplement bluffant.

  • Stéphane Ruffier : le palmarès individuel du gardien de l’AS Saint-Etienne parle pour lui. Il a été nominé à trois reprises comme étant le Meilleur Gardien de Ligue 1 (2013, 2014 et en 2015) et a récemment passé la barre des 1000 arrêts en Championnat (Novembre 2017). Homme au caractère explosif, Stéphane Ruffier (31 ans – 3 sélections) pourrait bien créer la surprise et glisser son noms dans les petits papiers de Didier Deschamps.

Les défenseurs

Très fournie dans ce secteur de jeu, l’équipe de France ne risque pas de manquer de solutions défensivement parlant. Les talents se bousculent et la concurrence fait rage :

    • Aymeric Laporte : à 23 ans, le joueur de l’Athletic Bilbao est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de Liga à son poste. Sollicité par la fédération espagnole de football afin que le joueur accepte de jouer pour la Roja (Laporte possède également la nationalité espagnole), le natif d’Agen a toujours clamé son envie de jouer en Bleu. Pourtant, Didier Deschamps semble avoir beaucoup de mal à accorder sa confiance à l’ancien capitaine de l’équipe de France espoirs.
    • Presnel Kimpembe : le solide défenseur de 1,89 mètres fait souvent l’unanimité à chacune de ses sorties à seulement 22 ans. Considéré comme remplaçant de luxe à la charnière Thiago Silva – Marquinhos, le défenseur central d’origine congolaise n’en finit plus de progresser. Sa prestation mémorable contre le FC Barcelone la saison dernière en Ligue des Champions est encore gravée dans les mémoires.
    • Christophe Jallet : international depuis 2012 (16 sélections), le latéral droit formé au Chamois Niortais est l’une des valeurs sûres du football français à son poste. Très expérimenté, le vétéran de 34 ans fait régulièrement partie des listes de Deschamps et pourrait bien jouer sa dernière grande compétition internationale cette année en Russie.
    • Benjamin Pavard : grosse surprise de la dernière liste de Didier Deschamps, Benjamin Pavard (21 ans – 2 sélections) est un joueur quasi-inconnu du grand public en France. Pourtant, les fans de la célèbre franchise Football Manager ainsi que les connaisseurs de la Bundesliga connaissent bien le phénomène. Titulaire indiscutable à Stuttgart, le latéral droit a connu sa première sélection contre les Pays de Galles et n’a pas déçu. À surveiller de très près.

Nous pourrions également parler de Kurt Zouma (23 ans – Stoke City – 2 sélections), Adil Rami (32 ans – Olympique de Marseille – 33 sélections), Sébastien Corchia (27 ans – FC Séville – 1 sélection), Jordan Amavi (23 ans – Olympique de Marseille – 0 sélections) ou encore Benjamin Mendy (23 ans – Manchester City – 4 sélections).

Les milieux de terrain

Dans un entre-jeu bien garni, là encore Didier Deschamps aura l’embarras du choix. L’équipe de France possède un gigantesque vivier de talents, chacun d’entre eux pouvant apporter des solutions alternatives de qualité :

    • Tiémoué Bakayoko : élément fort de du système d’Antonio Conte à Chelsea, l’ancien milieu de terrain de l’AS Monaco continue sa progression après une saison très convaincante en Ligue 1. Il a notamment connu sa première sélection contre l’Espagne lors d’un match amical le 28 mars 2017. Sûr de son fait et déçu de na pas avoir été sélectionné en novembre dernier avec les Bleus, Tiémoué Bakayoko (23 ans) avait notamment asséné dans la presse que Kanté, Rabiot, Matuidi et Tolisso n’étaient pas meilleurs que lui.
    • Geoffrey Kondogbia : donné pour mort lors de son passage à l’Inter, le milieu français est aujourd’hui sous le feu des projecteurs à Valence, club où il est actuellement prêté. Auteur de prestations très impressionnantes, notamment contre le Real Madrid au Santiago Bernabeu qui plus est, un retour en équipe de France est plus que jamais envisageable pour Kondogbia (24 ans – 5 sélections).
    • Steven N’Zonzi : alors qu’il avait réalisé des performances probantes avec Séville, lui ouvrant par la même occasion les portes de l’équipe de France, Steven N’Zonzi (29 ans – 2 sélections) s’était mis à dos son ancien entraîneur Eduardo Berizzo. Privé de temps de jeu et broyant du noir avec les supporters du FC Séville, N’Zonzi voyait son avenir s’assombrir à l’aube du mondial en Russie… Mais l’arrivée de Vicenzo Montella sur le banc des Rouge et Blanc a redonné espoir au milieu défensif français puisque le technicien italien semble compter sur lui.
    • Nabil Fekir : le tout nouveau capitaine de l’Olympique Lyonnais a réalisé une première partie de saison canon. Nabil Fekir (24 ans – 10 sélections), c’est tout simplement 17 buts et 4 passes décisives en 24 rencontres cette saison, le meilleur buteur français des 5 grands championnats. Plus efficace que jamais et élément moteur de la campagne lyonnaise, le milieu offensif semble être dans les meilleures dispositions possible afin de faire partie du voyage en Russie cet été avec le groupe France.

Pourraient figurer dans cette liste, à moindre mesure : Yohann Cabaye (32 ans – Crystal Palace – 44 sélections), Lucas Tousart (20 ans – Olympique Lyonnais – 0 sélections), Morgan Sanson (23 ans – Olympique de Marseille – 0 sélections) ou encore Wylan Cyprien (22 ans – OGC Nice – 0 sélections).

Les attaquants

Enfin, les attaquants ! Bien que les places soient chères, ils sont plusieurs à avoir leurs mots à dire en équipe de France. Didier Deschamps pourrait bien compter sur ces joueurs pour le mondial :

    • Florian Thauvin : l’ailier marseillais réalise l’un de ses meilleures saison avec la bagatelle de 9 buts et 8 passes décisives (co-meilleur passeur de Ligue 1 avec Neymar Jr.) en 26 matchs. Très populaire dans la cité phocéenne, l’ailier de 24 ans et l’un des principaux artisans de la réussite marseillaise en Ligue 1. Insaisissable sur son côté, Thauvin (2 sélections) pourrait apporter sa percussion au groupe et ça, Didier Deschamps semble l’avoir saisi puisque le joueur marseillais était dans la dernière liste de l’EdF de novembre.
    • Dimitri Payet : encore un marseillais. Star de l’équipe de France avec Antoine Griezmann lors de l’Euro 2016, Dimitri Payet (30 ans – 36 sélections) pourrait une nouvelle fois porter main forte au groupe France. Capitaine de l’Olympique de Marseille, le Réunionnais apporte constamment le danger sur coup de pied arrêté et peut aisément faire basculer le cours d’une rencontre sur un éclair de génie.
    • Ousmane Dembélé : le successeur de Neymar au FC Barcelone pour 105 millions d’euros n’a pas été épargné par les blessures depuis le début de saison. Ce transfert du Borussia Dortmund à la capitale Catalane devait faire Dembélé (20 ans – 7 sélections) passer dans la sphère des très grands joueurs, mais pour l’instant il n’en est rien. Toutefois, il possède un talent et un potentiel gigantesque et si les blessures l’épargnent, l’ailier français devrait logiquement participer à la Coupe du Monde en Russie.

  • Kingsley Coman : en confiance avec le Bayern Munich, Kingsley Coman ne cesse d’affoler les défenses en Bundesliga et en Ligue des Champions (les reins de Daniel Alves et Marquinhos s’en souviennent sûrement). Très à l’aise dans les couloirs bavarois, l’ailier de 21 ans (15 sélections) lui aussi n’est pas loin « favoris » sur la liste des 23 pour la Coupe du Monde. Sans nul doute que s’il continue sa saison ainsi, Coman fera assurément partie de l’aventure en Russie.
  • Alexandre Lacazette : muet depuis la 15e journée de Premier League, Alexandre Lacazette (26 ans – 16 sélections) commence à éprouver des difficultés au sein de l’attaque des Gunners d’Arsenal. Jugé trop tendre par les observateurs anglais, l’ancien capitaine des Gones de Lyon pourrait perdre de précieux points dans la course à la sélection pour la Coupe du Monde 2018. Auteur de tout de même 8 buts pour son club, Lacazette cristallise actuellement les difficultés d’Arsenal : comme son club, il est irrégulier.

L’attaquant sévillan Wissam Ben Yedder (26 ans – 0 sélection) attend lui aussi un signe de Didier Deschamps et continue à être performant avec son club. Alassane Pléa (24 ans – 0 sélection) se fait remarquer avec l’OGC Nice et est auteur de 10 buts et 4 passes décisives en 31 matchs cette saison. Enfin, Kévin Gameiro (30 ans – 13 sélections) croit également à sa bonne étoile et peut espérer être sur la liste finale de Didier Deschamps.