C’est une véritable infestation. À Marseille, à l’hôpital de la Timone, deux services ont dû être évacués suite à la propagation de punaises de lit. Au total, trente-huit lits ont été déplacés et deux désinfections ont déjà eu lieu.

À l’origine, un patient porteur de punaises de lit a été admis en soins au 12e étage le 20 décembre dernier. Même si l’équipe médicale a immédiatement repéré le risque de contamination et qu’un traitement a été réalisé, les punaises de lit ont envahi l’étage, au point de décider du déménagement des services d’hépato-gastro-entérologie et d’oncologie.

Les pièces contaminées – des chambres, le vestiaire du personnel et une salle de pause – ont subi des désinfections à deux reprises, fin décembre et début janvier. Un troisième traitement insecticide devrait avoir lieu sous peu. Si le problème persiste, le directeur de la Timone, Sébastien Vial, fera appel à des chiens détecteurs de punaises.

Par ailleurs, vendredi 12 janvier, la mairie de Marseille a alerté les habitants de la cité phocéenne sur son compte twitter au sujet de la propagation des punaises de lit dans le 3e arrondissement de la ville.