Une centaine de personnes s’est rassemblée place du Capitole à 18 heures en soutien à Théo, qui aurait été agressé et violé par des policiers le 2 février. Le cortège a ensuite défilé dans les rues toulousaines.