L’Académie des Césars a annoncé que la 42e édition de la cérémonie d’hommage aux meilleurs acteurs français de l’année se passera de président suite au tollé général lié à l’affaire Polanski.

C’était il y a quelques jours, le célèbre réalisateur Roman Polanski, nommé président de l’édition 2017 de la cérémonie des Césars, annonçait par le biais de son avocat qu’il renonçait à cette fonction en raison des très nombreuses critiques. En effet, le franco-polonais de 83 ans est poursuivi aux Etats-Unis pour le viol d’une mineure de 13 ans en 1977 où il est depuis considéré comme un fugitif. Il n’est, en effet, jamais retourné dans ce pays depuis l’affaire et malgré un certain nombre de demandes d’extradition, aucune n’a abouti, faisant du réalisateur une cible des associations féministes et celle de défense des victimes de crime sexuel notamment.
Très critiqué dans son choix de nommer Roman Polanski, l’Académie des Césars a décidé d’abandonner l’idée de nommer un président au jury des Césars 2017, une première dans l’histoire de cette grande messe du cinéma français. La cérémonie des Césars se déroulera cette année à la Salle Pleyel à Paris le 24 février.