Un militaire de l’opération sentinelle a été agressé ce matin à 10 heures par un homme dans l’enceinte du carrousel du Louvre à Paris. L’homme armé d’une machette s’est précipité sur les militaires et les policiers qui sécurisaient le lieu en en criant « Allah Akbar ».  Le soldat a ouvert le feu pour riposter et a blessé l’agresseur.

Un homme armé d’une machette s’est attaqué à une patrouille de militaires ce matin dans l’enceinte du musée du Louvre . L’assaillant se serait précipité auprès des militaires en hurlant « allah akbar »qui on riposté en lui tirant dessus. Un militaire a été légèrement blessé au cuir chevelu, et l’agresseur a été grièvement blessé au ventre. Son état est jugé « critique ».  Les démineurs se sont rendus sur place mais aucun explosif n’a été trouvé dans le sac de l’homme.

Un périmètre de sécurité a été mis en place. Les 250 visiteurs qui se trouvaient à l’intérieur du musée au moment de l’agression ont été confinés et sont actuellement évacuées. La rue Rivoli et plusieurs stations de métro sont  toujours bloquées. La situation serait « maitrisée » et la zone sécurisée selon le préfet de police de Paris Michel Cadot.

La piste terroriste confirmée

Bien que l’on ignore encore le profil de l’assaillant, il s’agirait bien d’une attaque terroriste comme l’a confirmé  le Premier Ministre Bernard Cazeneuve. Un deuxième suspect aurait été interpellé. Le parquet anti-terroriste a été saisi. En déplacement à Bayeux, Bernard Cazeneuve va écourter sa visite pour présider une cellule de crise en début d’après-midi place Beauvau.