Du 1er au 5 février se déroule la 19 édition du festival international de création télévisuelle. Au programme web séries, documentaires, court-métrages et sélection espagnole… et pour la première fois cette année des séries digitales seront projetées.

Le coup d’envoi du festival du film de Luchon a été donné mercredi 1er février. Depuis dix-neuf ans, le festival haut-garonnais réunie tous les passionnées de la télé, qu’ils soient professionnels ou spectateurs. L’an dernier le festival avait accueilli plus de 21 000 personnes. Durant cinq jours, une soixantaine de films seront projetés. Des court-métrages, des web séries, des documentaires. Mais aussi pour la première fois, les séries digitales (plus compacte : moins de 10 min, visant un public jeune et connecté) font leurs entrées dans le festival. C’est le réalisateur Laurent Perreau, qui ouvrira le festival avec la projection de son film la Bête Curieuse. Des conférences sur les coulisses du cinéma sont aussi au programme.

A l’issu du festival, le jury, composé de professionnels de la télévision, établira le palmarès des meilleures projections.