Trois jours après leur sacré au Mondial de handball, les frères Karabatic, Nikola et Luka, ont été condamnés par la justice. En cause, la fameuse affaire des paris truqués sur un match du championnat de France.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour les frères Karabatic. Sportivement sur le toit du monde, les joueurs du PSG Handball connaissent désormais leur sentence dans l’affaire des paris truqués qui date de 2012.

Deux mois avec sursis, 10.000 euros d’amende

Pour rappel, les Karabatic comparaissaient avec quatorze autres prévenus pour des sommes de paris anormalement élevées (plus de 100.000 euros) lors d’un match de championnat de France de première division. Il s’agit du match du 12 mai 2012 entre Montpellier, le club de l’époque des deux frères, et Cesson-Rennes, perdu par les Héraultais.
L’aîné, Nikola, a toujours nié avoir effectué des paris sur cette rencontre, au contraire du benjamin, Luka, qui a avoué. La cour d’appel de Montpellier les a estimés coupables et condamnés à deux mois de prison avec sursis, ainsi qu’une amende de 10.000 euros.