Le président des Etats-Unis, Donald Trump a décidé de licencier sa ministre par intérim de la Justice Sally Yates pour son opposition au décret « anti-immigration ». 

Donald Trump ne fait pas dans la dentelle. Le président américain a décidé de licencier Sally Yates, la ministre par intérim de la justice pour son opposition au décret anti-migration signé vendredi 27 janvier par le magnat américain.  » La ministre intérimaire, Sally Yates, a trahi le département de la justice en refusant d’appliquer un décret destiné à protéger les citoyens des Etats-Unis » a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué. Un arrêté qui ne cesse de faire polémique depuis son application. De nombreux Iraniens, Irakiens ainsi que des Syriens ont été arrêtés, empêchés d’entrer sur territoire américain ou refoulés à leur arrivée, malgré des visas valables. Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs aéroports américains. Sally Yates sera remplacée par Dana Boente comme ministre intérimaire a annoncé la maison Blanche.

Le chef du service de l’immigration et des douanes également mis à pied.

Outre le licenciement de sa ministre de la Justice, Donald Trump a également décidé de se séparer des services de Daniel Ragsdale, chef intérimaire du service de l’immigration et des douanes (ICE). L’ancien membre de l’administration Obama sera remplacé par M.Ragsdale a précisé le secrétaire à la sécurité intérieure, John Kelly, dans un communiqué.