Six personnes sont mortes dans l’Est de l’Ukraine, à la suite d’affrontements entre rebelles pro-russes et l’armée ukrainienne.

Rebelles pro-russes, forces de Kiev… le combat continu. Depuis l’instauration d’une nouvelle trêve fin décembre, un regain de violence est survenu dans l’Est de l’Ukraine. Ces affrontements ont causé la mort d’au moins six personnes. Deux soldats ukrainiens, deux combattants rebelles et deux civils… le nombre de victimes est de 11 en 48 heures.

Les combats les plus sanglants

Dans la nuit de dimanche 29 janvier à lundi 30 janvier, l’armée ukrainienne avait annoncé avoir perdu quatre soldats. Un rebelle a aussi perdu la vie. Cet assaut est le plus meurtrier depuis l’instauration de la trêve. Les affrontements ont eu lieu sur la ligne de front à Avdïïvka, ville industrielle contrôlée par les forces de Kiev. Elle est située à dix kilomètres au nord du fief rebelle de Donetsk. Depuis trois ans, ce conflit aura provoqué la mort de 10 000 personnes.