Manuel Valls, menacé de perdre au second tour de la primaire à gauche, a annoncé qu’il ne soutiendrait pas le programme de Benoît Hamon.

S’il perd le second tour, qui aura lieu dimanche 29 janvier, Manuel Valls restera fidèle à ses idées. « Ca me parait difficile de défendre des choses que je n’ai pas portées« , a déclaré le candidat à BFMTV. Avant d’ajouter, qu’il « s’effacera » en cas de défaite. Pour autant, dans une volonté de montrer une gauche unie, Valls affirme qu’il ne défendra pas le programme de Hamon, mais que si ce dernier gagne, il se rangera derrière lui.

Un soutien de Manuel Valls a même déclaré, « on ne lui mettra pas de bâtons dans les roues« . Pourtant, des rumeurs de soutien à Emmanuel Macron ont émergées dans la presse. Selon Europe 1, des parlementaires vallsistes seraient déjà à la manoeuvre pour publier, dès le début de la semaine prochaine, un appel à soutenir Emmanuel Macron. Une rumeur aussitôt démentie par plusieurs députés PS, assurant que tout est « faux, complètement faux« . Malgré ce démenti, une source proche de Manuel Valls a déclaré, anonymement, qu’un document pro-Macron serait en préparation.