Vous le connaissez noir, blanc ou encore au lait. Mais cette gourmandise de caractère pourrait bien vous surprendre. Dérivé en plusieurs formes, le chocolat peut devenir un produit insolite. On vous le prouve.

Mille et une pattes

Répugnant aux premiers abords, il semblerait pourtant que le chocolat aux insectes ait de réelles vertus. L’entreprise toulousaine Micronutris (située à Saint-Orens), propose de nombreux produits à base de petites bestistioles. Peu commun, ce chocolat sans gluten est élaboré par les maîtres chocolatiers de l’entreprise. Le ténébrion ou encore le grillon apportent un goût de noisette et créent un effet riz soufflé. « Ces insectes ont de réels apports pour la santé : protéines, vitamine B, oméga-3, fer, ou encore fibre et calcium » nous explique une créatrice du concept.

 Les épices sont de sortie

Amateurs de chocolat noir, vous cherchez un goût encore plus prononcé ? Le chocolat aux épices est fait pour vous. Au piment, au poivre, à la fleur de sel ou même à la cannelle, le chocolat aux épices et une spécialité de la chocolatrie Toulousaine Rody. Fabriqués dans les propres ateliers de l’entreprise, ces chocolats piquants en bouche ne passent pas inaperçus. Conçus pour les plus robustes. Attention ça pique !

 

 Oh mon païs, oh Toulouse

Il est celui que vous ne trouverez qu’à Toulouse, celui qui possède le caractère et la douceur à la fois, celui à l’accent du sud ouest. J’ai nommé : le chocolat à la Violette. Loti dans les rayons de La maison de la Violette, dans une péniche sur le canal du midi, ce chocolat est un produit local. Hélène Vie, fondatrice de l’entreprise, vous raconte son histoire.