Le Metronum a été créé pour accueillir des concerts et pour aider à structurer la filière des musiques actuelles. Ce lieu s’inscrit dans le paysage culturel toulousain, mais aussi dans le cœur du quartier de Borderouge. Il se définit comme étant le début d’un réseau relié à l’ensemble des salles de spectacle de la métropole toulousaine.

 

« Ce lieu, est un lieu important dans cette ville. Il a tenu ses promesses, les tient et en tiendra d’autres » a déclaré Marie-Agnès Steunou, responsable du partenariat avec la mairie de Toulouse. « Le Metronum a une belle et bonne réputation, et avant même qu’il ne voit le jour, il avait déjà un contenant extraordinaire, puisque le lieu en lui-même est une belle enseigne » ajoute-t-elle. L’objectif de ce lieu, c’est de pouvoir proposer des choses qui seront visibles au niveau national, voire à international. Ce qui est déjà un peu le cas, grâce à certains artistes. Le Metronum, ce n’est pas qu’un ensemble de salles de concert, il accueille aussi des séminaires, des visites. Et c’est surtout un lieu pour tous ceux qui recherche des rendez-vous hors du circuit habituel. 

Ce « lieu de partage » comme l’expliquent les responsables, c’est un lieu de vie, de rencontre et de ressources. Le Metronum est ouvert aux associations et aux producteurs locaux. Avec eux, ils travaillent mains dans la main afin de rester dans une dynamique de quartier. C’est un des piliers de leur réussite : le partage. 

Un bilan plus que positif

Ce bâtiment gris, imposant et brut est un lieu de concert, mais avant tout de partage comme le souligne le directeur Hervé Bordier. Créé en 2014, le Metronum avait pour projet de s’investir dans la vie locale, et hors de question pour eux de s’implanter dans le quartier sans y participer pleinement. C’est donc avec fierté que les responsables dressent un bilan positif de ces trois années d’existence.

Le Metronum est l’unique bâtisse de la ville dédiée aux Musiques Actuelle et sur trois ans d’existence, il a accueilli 110 616 spectateurs. Depuis 2014, plus de 600 artistes se sont produits sur les scènes du Metronum, dont 204 en provenance de l’international et 219 de l’Occitanie. Parmi ce bilan, on compte aussi 24 spectacles Jeune Public et 73 productions toulousaines. 

Des concerts mais pas que

Le Metronum est aussi composé d’un service ressource appelé « Avant-mardi« . Le principe ? Il informe, conseille et accompagne les artistes porteurs de projets. Cet espace propose un fonds documentaire en libre consultation, organise des rencontres, des ateliers ou encore des conférences. Le service ressource est destiné aux professionnels, mais aussi aux amateurs des Musiques Actuelles. Autre facette du complexe, la résidence. C’est une possibilité pour les artistes de louer une salle avant un concert ou une tournée, afin de pouvoir répéter, et travailler certains aspects de leur show. Dernier atout du site, une piste de hip-hop en extérieur. Appelé « Osmosis« , elle a été réalisée en résine époxy fluidifiée. Cet espace est ouvert à tous et devrait rapidement attirer les danseurs de l’Occitanie.