Grâce à une sculpture en sucre et chocolat très rock n’ roll, la France a remporté la Coupe du Monde en pâtisserie, devant la Suisse et le Japon, lundi 23 janvier au Salon international de la gastronomie à Lyon.

C’est la 15ème Coupe du Monde en pâtisserie, et la France est la grande gagnante de ce concours prestigieux pour la 8ème fois. L’équipe de France (Etienne Leroy, Bastien Girard et Jean-Thomas Schneifer) a conquis le jury avec une époustouflante réalisation en sucre et chocolat : sur le thème « Rock N’ Roll », on y voit un guitariste, coiffé d’une crête, vêtu d’un blouson en cuir couvert de roses en sucre. Il est accompagné d’un batteur en chocolat, torse nu et portant un jean très réaliste. « C’est une grande fierté de rentrer dans la famille des champions du monde« , a déclaré Etienne Leroy, un des membres de l’équipe de France. « J’ai du mal à réaliser, ça fait un an qu’on se dit que c’est possible« .

Dix heures pour réaliser quatre desserts

Chacune des équipes, composées d’un glacier, d’un pâtissier et d’un chocolatier, avait dix heures pour réaliser quatre desserts : un entremet au chocolat, un entremet glacé aux fruits, une pièce en sucre, et un gâteau individuel à l’assiette.

Les autres places du podium sont attribuées au Japon, qui arrive en deuxième position avec son thème « Jazz Grenouille ».  Et la Suisse en troisième position, avec « Le Monde de Dracula ». L’équipe suisse s’est d’ailleurs fait une belle frayeur à trente minutes de la fin, quand leur sculpture de Dracula s’est effondrée. Au total, 22 pays se sont affrontés sur deux jours.

Par ailleurs, la France s’est vue également attribuée le prix du Vase de Sèvres du président de la République, qui récompense le meilleur buffet artistique.