Le mondial de Handball a débuté le 11 janvier, et les Français ont atteint les quarts de finale ! Pour mieux connaître la compétition, voici quelques chiffres. En effet, le 25e championnat du monde masculin se poursuit jusqu’au dimanche 29 janvier, et les Experts vont de victoire en victoire. Pour tout savoir, suivez le guide …

4 fois organisatrice des championnats du monde

Deux dates pour les hommes : 1970 et 2001, pour les femmes en 2007. Devant la Suède et la Roumanie, avec leurs cinq titres, l’équipe de France masculine est la plus titrée des nations. Les Bleus sont les tenants du titre de champion du monde, après leur victoire en 2015 25 à 22, face au Qatar. Les Experts restent tout de même en échecs deux fois de suite dans les compétitions internationales. Entre autres, la finale perdue au JO de Rio face au Danemark et la place de cinquième de l’Euro 2016 en Pologne. 

 

8 villes accueillent la compétition

Villes accueillant la compétition : Paris, Montpellier, Nantes, Metz, Rouen, Albertville, Brest et Villeneuve-d’Ascq.

 

 

1 915 bénévoles pour l’événement

Des bénévoles ont été sélectionnés, 1 915 au total. Ils ont été dispatchés sur les huit sites. Il faut savoir qu’il y a eu trois mille candidatures, dont 120 de l’étranger, pour être pris en tant que bénévoles sur l’une des huit gymnases. 45 % des inscrits étaient des femmes et plus de 60 % n’étaient pas directement issus de la pratique du handball. La majorité d’entre eux a été affectée à Nantes, 320 pour être exact. 

431 000 billets vendu

Sur 656 000 billets en vente, 431 000 ont été achetés. Le comité d’organisation du Mondial n’a pas atteint son objectif de vente qui s’élève à 500 000 places, et n’équilibre donc pas le budget total de 30 millions d’euros. 431 000 spectateurs attendus sur les deux semaines de compétition, cela reste un beau chiffre pour le comité. Celui-ci a mis en place un tarif avantageux afin de limiter le phénomène des salles vides. 75% des matchs sont accessible à partir de 9 euros. La recette des ventes de billet représente la moitié des recettes totales du Mondial.