Une heure après la fermeture des bureaux de vote, la rédaction fait le point avec vous sur les résultats du premier tour de la primaire de la gauche.

22 h :

Benoit Hamon creuse l’écart avec 36,12% des votes, Manuel Valls lui baisse de peu avec 31,24% des votes.

21h45 :

C’est au tour de Manuel Valls de s’exprimer, en direct de la Maison de l’Amérique-Latine. Il remercie ceux qui se sont mobilisés aujourd’hui, et ajoute, « rien était joué tout était possible, et pour le second tour de la primaire, rien n’est écrit ». Mais n’oublie pas de tacler son adversaire, « Un choix très clair se présente à nous : le choix entre la défaite assurée, et une victoire possible ». « Je veux une Europe refondée, souveraine, qui pèsent se protège et nous protège. « Je veux renforcer l’autorité de l’état, face au fracture, au communautarisme, qui mine notre modèle républicain, j’incarnerai avec force la laïcité, et je défendrai la liberté, légalité, notamment entre les hommes et les femmes, nous devons nous battre pour légalité salariale. Je veux lutter contre les inégalités à l’école. Je veux soutenir les entreprises en investissant sur les innovations ». « Je ne crois pas au revenus universel, au coût exorbitant. Je crois à la baisse des impôts pour les classes moyennes et populaires ». « Dimanche il s’agit de choisir le futur président de la République », termine Manuel Valls.

21h30 :

Le candidat en tête après les premiers résultats, prend la parole à son QG de campagne. Il salue le choix des électeurs de gauche. « Il faut placer la conversion écologique de notre économie en tête de nos priorités, et interdire les perturbateurs endocriniens ». La question sociale est aussi en tête de mes priorités, car le travail se transforme avec le numérique. Il faut donner les moyens aux français de maitriser cette transition économique. C’est le sens du revenu universel que je défends » ajoute le candidat. « C’est le sens de la 6e république que je défends »

21h15 :

Benoit Hamon passe à 35,80%, Manuel Valls 31,40% pour 882 639 votants.

21H :

Arnaud Montebourg annonce qu’il se rallie à Benoit Hamon, dimanche 29 janvier. Il appelle ses militants à se rassembler autour de Benoit Hamon. Sylvia Pinel, seule femme de la primaire appelle ses électeurs à soutenir Manuel Valls pour le deuxième tour. Jean Luc Bennahmias donnera lui sa décision mercredi. Il souhaite s’entretenir avec les deux candidats avant de prendre sa décision.

20h40 :

Les premiers résultats sont tombés pour 3090 bureaux. Benoit Hamon est en tête avec 35,10%, suivi par l’ancien premier ministre, Manuel Valls avec 31,56%, Arnaud Montebourg, prend la troisième place de la primaire de la Gauche avec 18,70%. Vincent Peillon, se place douze points derrière le troisième candidat, avec 6,48%. Sylvia Pinel obtient 2,10% et Jean Luc Bennahmias 1,60%.

20h :

Jean Christophe Cambadélis prend la parole. Selon les estimations, entre 1,7 et 1,9 millions de français aurait voté à la primaire de la gauche. Le premier secrétaire du PS appelle les militants a voté massivement pour le second tour. Benoit Hamon serait en tête.

19h :

Fermeture des 7530 bureaux de votes. Le taux de participation a dépassé le million de votants. Nous attendons peu à peu les premiers résultats.