Vendredi 20 janvier, c’est le jour d’investiture pour Donald Trump. Il devient le 45e président des Etats-Unis. Mais qu’est-ce que c’est, l’investiture ?

Le jour de l’investiture ou l’Inauguration Day, c’est le jour où le président et le vice-président américains prennent officiellement leurs fonctions. Leurs mandats débutent toujours le 20 janvier après l’élection, pour une durée de quatre ans. Aux Etats-Unis, le président et le vice-président doivent prêter serment avant d’avoir accès à la Maison Blanche. Ils se font toujours sur les marches du Capitole (devant le siège du Congrès), dans le centre de Washington. Les élus jurent, en général, sur la Bible. Donald Trump a d’ailleurs choisi de prêter serment sur une bible offerte par sa mère et sur celle utilisée par Abraham Lincoln, plus d’un siècle avant. Les mots « je jure solennellement que j’exécuterai loyalement la charge de président des États-Unis et que du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis », doivent être prononcés.

21 coups de canons sont tirés. Un discours est ensuite prononcé pour rappeler les grandes lignes du programme. Donald Trump a tenu à écrire son discours tout seul, et ne le veut pas « trop long » pour ne pas ennuyer les spectateurs. Et c’est depuis 1805, que le nouveau président doit effectuer une parade entre le Capitole et la Maison Blanche.

Traditionnellement, dix jours de fêtes animent la ville après. Mais Donald Trump n’a choisi d’en effectuer que trois. Pour Barack Obama, c’était cinq ! Et même si c’est la fête, il n’y a pas de jour férié durant l’Inauguration Day. Les Américains doivent prendre des congés.