Depuis un an, l’Australie éradique tous les chats sauvages de son île. L’objectif est d’en tuer 2 millions.

Depuis 2015, l’ex-ministre de l’Environnement Australien, Greg Hunt (aujourd’hui ministre de l’Industrie, de l’Innovation et de la Science) a déclaré la guerre aux chats errants. Il avait pris cette décision avant une conférence sur la faune, qui se tenait à Melbourne, car ces chats étaient responsables de la disparition de 27 mammifères et menaçaient la survie de 120 autres espèces en Australie. Et, d’après une étude publiée début janvier dans le journal Biological Conservation, ils sont présents dans au moins 99,8 % de l’île. 2 millions de chats errants devraient alors être tués d’ici à 2020.

En 2016, des chercheurs Australiens auraient mis au point des robots-tueurs pour venir à bout de ces 2 millions de chats. 4 d’entre eux avaient été installés dans la réserve naturelle de Pullen Pullen, d’après Le Guardian. Une décision que beaucoup d’Australiens ont du mal à accepter.