Les chiffres sont édifiants. Selon une étude de l’Harris menée pour le Centre de Sécurité sociale étudiant et mutuelle ( SMEREP), 66% des étudiants ont déjà déclaré ressentir un stress régulier sur une période de 15 jours, allant jusqu’à la tristesse ou la déprime pour 48 % d’entre eux. Un stress pouvant entraîner par la suite des problèmes de sommeil , des déprimes voire plus graves, des tentatives de suicide. Cindy Laplace coach, sophrologue, hypnothérapeute et préparatrice mentale sur Toulouse livre quelques conseils pour gérer son stress avant des examens afin d’être performant le jour J. Étudiants, étudiantes, prenez en de la graine … 

1- Planifier ses révisions.

2- Travailler les techniques de relaxation, 4 à 5 mois à l’avance pour commencer à s’entraîner à gérer son stress.

3- Renforcer la confiance en soi en s’auto-évaluant lors d’un examen blanc.

Cindy Laplace, coach mental à Toulouse

4-Avoir un dialogue interne efficace. C’est le processus de se parler à soi-même à voix haute ou dans sa tête, c’est plus discret. Pour qu’il soit efficace, il faut qu’on se dise des choses positives centrées sur la tâche. Donc une consigne par exemple pour bien répondre à une question et je me donne également un renforcement motivationnel. Je vais y arriver, je suis capable, j’ai bien révisé etc.

5- Éviter la négation. Notre cerveau ne retient pas la négation. Par exemple, si on se dit  » il ne faut pas que j’oublie cette question ou cette réponse » . Notre cerveau va retenir l’inverse à savoir « il faut que j’oublie de répondre à la question ».

6- Identifier l’origine du stress.

Avec tous ses conseils, vous n’avez désormais plus d’excuses pour ne pas réussir vos prochains examens ou concours…