Créé en 2008, le projet Urb’Art apparaît désormais comme un outil éducatif à part entière. Au Campus IGS, il permet aux étudiants d’aborder des thématiques sociétales essentielles.

Depuis près de dix ans, sur le campus IGS de Blagnac, le street art fait partie intégrante du schéma éducatif. Au tour d’un thème choisi, les étudiants échangent pendant une journée par le biais du street art, que ce soit aussi bien à travers des graffitis que des fresques murales. Le but: proposer une réflexion autour d’un thème sur le street art. Pour cette 10ème édition, le thème choisi est celui de construire ensemble. Concrètement, durant toute une journée, les étudiants vont créer des œuvres de street art autour du thème choisi. Les créations seront ensuite exposées dans tous le campus à compter du 18 janvier 2017. Et visiblement, il y a un réel engouement autour de ce projet. Depuis sa création il y a dix ans, les plus belles œuvres créées dans le cadre de cette journée trône dans les couloirs du campus, apportant une touche de couleur et d’originalité. D’autant plus qu’il est rare que le street art soit mis à l’honneur d’ordinaire.

Pour cette dixième édition, Urb’Art a accueilli des invités extérieurs au campus ce 16 janvier. Une dizaine de jeunes du Centre de Formation du TFC a fait le déplacement dans la matinée pour prendre part à ce projet. Une méthode novatrice pour des jeunes hors du système éducatif traditionnel de traiter des sujets essentiels. Une bonne manière de se divertir tout en réfléchissant sur des sujets de société primordiaux.