Une collecte de sang géante et festive est organisée du 18 au 21 janvier au Capitole.

Don du sang, il y a urgence! Début janvier, l’établissement français du sang (EFS) lançait un appel aux dons pour renflouer les stocks de sang. Du 18 au 21 janvier, la 20ème édition de « Mon sang pour les autres » est organisée à Toulouse, par le Rotary Club et l’EFS. De nombreuses animations sont au programme.

Mobiliser toujours plus de donneurs, c’est le but de l’opération « Mon sang pour les autres ». Et pour rendre cette collecte plus festive, différentes animations sont prévues :  rugby gonflable, concerts, galette offerte par les boulangers locaux, défilé de personnages de Star Wars avec la Rebel Legion Franch Base, spectacles de magie, exposition de voitures anciennes et de Harley Davidson, stand photo… Thierry Dusautoir, rugbyman du Stade Toulousain est parrain de cette collecte.

 

Les donneurs ont rendez-vous de 12h à 19h le mercredi 18, le jeudi 19 et le vendredi 20, et de 11h à 19h le samedi 21 janvier dans les salons du Capitole.

Qui est donneur?

Toute personne âgée entre 18 et 70 ans, pesant plus de 50 kilos, peut donner son sang.
Il ne faut pas avoir reçu de transfusions sanguines (plasma, globules rouges ou/et plaquettes), ou une greffe d’organe.
Ni être en manque de fer ou faire des anémies fréquentes.
Pour les femmes, ne pas être enceinte ou avoir accouché dans les six mois précédant le don de sang. Ne pas avoir été fiévreux ou avoir eu une infection dans les deux semaines auparavant.
Ne pas avoir eu de soins dentaires dans les dernières 24 heures.
Ne pas avoir eu d’endoscopie ou avoir été opéré dans les quatre mois précédant le don.
Ne pas avoir fait de piercing et/ou de tatouage dans les quatre derniers mois.
Ne pas avoir eu des douleurs cardiaques fréquentes.
Ne pas avoir plusieurs partenaires sexuels au cours des quatre derniers mois.
Ne pas s’être fait d’injection de drogue par intraveineuse
Se renseigner sur le mode de vie de son partenaire (multi-partenaire, prise de drogue par intraveineuse, …)
Ne pas avoir voyagé dans certains pays, dans les quatre derniers mois.