Bernard Cazeneuve, Premier Ministre, et Myriam El Khomri, Ministre du travail, ont annoncé ce 12 janvier le lancement du CPA, le Compte Personnel d’Activité.

Présenté par François Hollande comme « l’une des réformes les plus importantes du quinquennat », le CPA, pour Compte Personnel d’Activité, reste tout de même un acronyme bien vague pour la quasi totalité des Français. Alors le CPA, qu’est-ce que c’est ? Que permet-il ? Que change-t-il pour vous ?

Le CPA, qu’est-ce que c’est ?

Pour bénéficier de ce Compte Personnel d’Activité, il faut tout d’abord s’inscrire sur le site Moncompteactivité.gouv.fr. Concrètement, il permet à tout personne active à partir de 16 ans de bénéficier de droits cumulables au fil des ans, notamment sur la formation. Dans un entretien pour 20 Minutes, Myriam El Khomri précise « chaque individu a désormais un accès autonome à toute une série de prestations utiles – des formations qualifiantes, des accompagnements à la validation des acquis de l’expérience (VAE), un bilan de compétence, un appui à la création d’entreprise et même, courant 2017, une aide au financement du permis de conduire ». En fait, le CPA est un compte qui vous suivra toute votre vie, peu importe vos changements d’emplois, et qui accumulera des droits que vous pourrez utiliser comme bon vous semble, que ce soit pour la formation, accompagnement pour une création d’entreprise, bilan de compétences, etc. Quel que soit vos changements de profession ou de région, ces droits vous suivront.

D’où vient-il ?

Le CPA est la contraction de trois autres comptes. Parmi eux, le CPF (Compte Personnel de Formation), qui permet depuis2016 aux salariés de cumuler jusqu’à 150 heures de formations. L’autre compte compris dans le CPA, c’est le Compte pénibilité. Ce compte, qui fait partie de la grande réforme des retraites de 2014. il permet notamment un départ en retraite anticipé pour les personnes ayant eu des vies professionnelles particulièrement longue et pénible. Le dernier de ces comptes est le CEC, pour Compte d’Engagement Citoyen. Il s’adresse à ceux qui s’engagent pour l’intérêt collectif. Concrètement, les jeunes en service civique, les maîtres d’apprentissages et les responsables associatifs. Il leur permet de cumuler 20 heures de formation.

Le CPA est accessible à tous, du moment que vous travaillez et que vous n’êtes pas fonctionnaires, car les fonctionnaires ont déjà des droits propres à leur condition. Si vous en faites partie, il n’y a plus qu’à faire votre demande.