La Russie a publié un rapport de 35 pages. Il contiendrait des informations compromettantes sur le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump. Sextape, liens avec Moscou… il n’a cependant pas été vérifié. 

Il aura suffit de deux pages dans un document de 35, pour agiter la sphère médiatique américaine. Selon un mémo cité mardi 10 janvier par CNN et divulgué la veille de la première conférence de presse du nouveau président, la Russie aurait des informations compromettantes sur Donald Trump. Sa vie intime, ses finances, ses liens entretenus de longue date avec Moscou… ce rapport a été remis par les chefs espions au 45e président des Etats-Unis, vendredi 6 janvier.

« Une chasse aux sorcières »

Une vidéo de Donald Trump tournée clandestinement à Moscou en 2013, contiendrait des caractères sexuels. Cette sextape filmée dans un hôtel avec des prostituées russes, servirait de chantage pour les services russes. Le document contient aussi des informations sur les échanges entre le président américain, certains de ses proches et le Kremlin… des années de circulation entre les deux pays, dénoncée.

Le milliardaire a réagi sur son compte Twitter face à ces allégations, publiées dans leur intégralité sur Buzzfeed.


Le président sortant Barack Obama a déclaré sur la chaîne de télévision NBC qu’il ne « commentait par les informations classifiées ». En effet, ce rapport est encore en cours de vérification par le FBI.