Airbus a réalisé un record de livraisons d’appareils commerciaux en 2016 avec 688 commandes nettes. Des résultats en hausse pour la 14ème année consécutive, ce que n’a pas manqué de souligner le PDG du groupe Fabrice Brégier ce 11 janvier 2017 en conférence de presse.

En ce début d’année, tout plane pour Airbus. Avec comme objectif préalable la livraison de 670 appareils en 2016, l’avionneur européen a fait mieux que prévu en livrant 688 appareils à 82 clients différents. Des résultats impressionnants d’autant plus que la société basée à Blagnac ne comptait que 577 livraisons à la fin du mois de novembre.

À cela s’ajoute 731 ventes complémentaires de nettes qui concernent 607 ailes et 124 aéronefs, de plus petits appareils.

 * « Airbus a atteint ses objectifs de livraisons avec 688 avions en 2016. »

Un bilan donc réjouissant pour Airbus. Le groupe aéronautique compte pour la suite un carnet de commandes de 6 874 avions soit un total de 1,018 milliard de dollars américains.

Une performance saluée par le PDG d’Airbus Fabrice Brégier qui a défini de nouveaux axes d’améliorations pour 2017 : « Accroître les livraisons, exploiter les avantages du digitale et étendre notre portefeuille de services à l’échelle mondiale. »

Des objectifs à respecter, certes, mais un changement des tarifications. Face aux coûts importants des matières premières, Airbus a augmenté le tarif moyen de ses avions de 1% sur l’ensemble de ses appareils à compter du 1er janvier 2017.

 

Les chiffres à retenir d’Airbus en 2016

  • 688 appareils commerciaux livrés
  • 731 ventes nettes réalisées (607 ailes et 124 aéronefs)
  • Carnet de commandes global de 6 874 avions évalués soit 1,018 milliard de dollars américains