Les projets, c’est bien, mais qui va payer ? Nous nous sommes attachés à vous expliquer quels étaient les différents acteurs du financement de quelques projets toulousains. Voici la répartition des coups du projet Matabiau, du Parc des Expositions, et de la troisième ligne de métro. Par cette politique de rénovation, Toulouse compte aussi engendrer un développement économique.

 

Projet Matabiau

On connait les financeurs du projet, mais on ne sait pas vraiment à quelle hauteur chacun participe, le coût des chantiers est cependant lui bien clair, 5,5 millions d’euros, un chiffre qui devrait évoluer en même temps que le projet (détaillé ici) va avancer.

 

 

Le Parc des Expositions

Un chiffre un peu plus impressionnant, celui du Parc des Expositions, 311 millions d’euros, dont 179 seront pris par les Collectivités locales.

 

La troisième ligne de métro

Sans doute le projet le plus lourd économiquement à tenir pour Toulouse, avec un coût de 3,8 milliards d’euros nécessaire pour mener à bien les travaux. Cependant, Toulouse Métropole va pouvoir s’appuyer sur de nombreux acteurs, parmi eux, Sicoval (Communauté d’Agglomération du Sud Est Toulousain), l’Etat, l’Union Européenne ou encore le département de Haute-Garonne. Cependant, la Métropole prend tout de même en charge presque 80% des coûts.

Voilà pour ces trois grands projets. Beaucoup d’argent à réunir, reste désormais à savoir par quels moyens… Grâce à une nouvelle hausse des impôts ?