Cette fois ça y est, c’est cette nuit (3h00 du matin heure française) que Barack Obama donnera son dernier discours d’adieux à la vie politique américaine.

Derrière lui, il laisse un bilan correct, un taux de popularité supérieur à 55% et surtout, deux mandats extrêmement puissants en symbolique. Le premier président noir des Etats-Unis s’en va et dit une dernière fois au revoir de son fief, de sa ville : Chicago.

Obama, qui a séduit son monde par – entre autres – de grandes qualités de show-man, fera une fois de plus salle comble. Le stock de places pour assister à ses adieux n’a pas fait long feu,  les tickets gratuits se sont arrachés en quelques instants, samedi dernier à la première heure.

Dernier discours ce soir pour Barack Obama, à Chicago. En France, ce sera à 3h00 du matin./Capture d’écran LeStudio1

De l’émotion, surtout…

Ce dernier discours, bien différent, évidemment, de tous les autres, ne devrait pas s’attaquer de plein fouet à la sphère politique que Barack Obama va incessamment sous peu quitter. Ses conseillers le prévoient « Ce ne sera pas un discours anti-Trump ». Cependant, rien n’est moins sûr que l’ancien président se servira de la tribune et des micros ouverts pour donner quelques derniers conseils à ses concitoyens, à l’image de Michelle Obama, qui a pratiqué le même exercice quelques jours plus tôt. Ce sera donc le moment des remerciements, de la voix qui déraille, des sanglots dans l’assemblée et, pour les moins démonstratifs, des poussières dans l’œil…

Le clap de fin de huit années historiques, c’est donc pour cette nuit.

Rappelons le, Donald Trump, lui, prendra la fonction présidentielle le 20 janvier prochain.