Abstention : pourquoi des étudiants toulousains ont fait ce choix

    Place de la Daurade, 20h. Plus de 500 personnes sont réunies devant une scène, toutes assises, l’élection n’est pas réellement ce qui semble les passionner. Les résultats tombent : Marine Le Pen ne sera pas Présidente de la République. C’est cette phrase qu’on entend dans le brouhaha, et non  “Emmanuel Macron sera notre Président”. Et c’est compréhensible : à Toulouse, la participation au second tour des présidentielles était de seulement 67,40%, presque 8% en dessous de la moyenne nationale. Durant ces deux dernières semaines des manifestations ont eu lieu dans le centre de la ville, pour soutenir...

Lire l'article