Auteur : Hugo Murail

Retour en images sur les meetings toulousains de la présidentielle

François Asselineau avait attiré 1000 personnes au centre Pierre Baudis le 4 avril Le premier meeting de la campagne rassemble les disciples de François Asselineau Asselineau, le candidat complotiste et protectionniste C’est le moment pour l’Union Populaire Républiacaine de rabattre des adhérents De l’ambiance dans la salle 1 seul mot d’ordre : le Frexit La méthode Asselineau : fustiger les adversaires, les traités européens et à l’impérialisme amériacain L’Europe, la cause de tous les maux pour François Asselineau   François Fillon avait, le 13 avril, réunit 5000 personnes au Zénith Forte présence policière devant le Zenith pour le meeting de F.Fillon … Pas de concert de casseroles Les produits dérivés, une manne financière pour les partis politiques Lors de l’arrivée du candidat de la droite, les 5000 spectateurs se lèvent … … Pourtant, le Zénith n’est qu’à moitié plein et des rideaux cachent les sièges vides. Droit comme un I, François Fillon a vanté les atouts de la ville Rose. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc était présent. Il avait soutenu Alain Juppé lors de la rimaire. Quelques étudiants ont fait le déplacement pour soutenir F.Fillon au Zénith de Toulouse 5000 personnes sont venues soutenir F.Fillon à Toulouse Après un premier tour, finalement sans surprises, vers qui se tournent les perdants de l’élection Jean-Luc Mélanchon a arrangué une foule de près de 70 000 personnes aumilieu de la prairie...

Lire l'article