#SuccessStory

LA MÉTHODE NETFLIX

En 2006, alors que Netflix n’était encore qu’un service de location de DVD par correspondance, Reed Hastings son créateur s’interrogeait : « Pouvons-nous devenir l’entreprise de distribution de divertissement la plus innovante du monde ? ».

12 ans plus tard, la plateforme Netflix s’impose comme leader sur le marché de la vidéo à la demande,
la SVoD (de l’anglais : « Subscription Video on Demand »).

millions d'abonnés

milliards de dollars de chiffre d'affaires prévu pour 2018

millions d'heures visionnées par jour

milliards de dollars de valeur en bourse

La plateforme est utilisée aux quatre coins du globe, à tel point qu’aujourd’hui les rares régions du monde à ne pas y avoir accès se comptent sur les doigts d’une seule main. En outre, les chiffres d’affaires et d’audience se comptent en millions et même en milliards ; un succès que certains qualifient même d’insolent.

Et pour assurer un tel degré de réussite, Netflix a fait évoluer son offre d’année en année…

La construction de l’empire Netflix

Zoom sur l’offre Netflix

Qui a dit que l’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même ? C’est en tout cas sur cette devise que misent les dirigeants de Netflix.

En effet, plutôt que de se cantonner à diffuser les oeuvres des autres, le mastodonte de la SVoD s’oriente de plus en plus dans la production de contenus. Nommés « contenus originaux« , les films, séries et documentaires conçus, financés et promus par la plateforme se multiplient et trônent à une place privilégiée sur l’interface.

Loading...

Loading...

Aux États-Unis, le catalogue Netflix compte au total 5 688 films, séries et documentaires, soit presque le double du catalogue français qui propose 3 172 références.

Cette différence considérable reflète une facette de la stratégie mise en place par la plateforme, qui consiste à adapter son offre aux habitudes de consommation, aux envies et aux goûts des abonnés, en fonction du pays dans lequel ils se trouvent.

Les nombreux investissements de Netflix ont inévitablement une répercussion sur les prix des abonnements. Ces derniers varient en fonction des pays et évoluent à mesure que les catalogues se développent.

De manière générale, il s’agit d’un forfait que les abonnés paient tous les mois, et qui leur permet, en fonction de l’offre choisie, de visionner toute l’interface de Netflix sur 1 ou plusieurs écrans différents en simultané, et à une qualité variable.

En France, depuis le lancement de la plateforme en 2014, les tarifs des trois offres (Essentiel / Standard (HD) / Premium (ultra HD)) ont subi une évolution considérable.

Netflix, un colosse concurrencé ?

Hulu, Amazon Prime Vidéo ou encore Disney ; ils sont plusieurs à se lancer sur le marché de la SVoD et deviennent de nouveaux concurrents potentiels…

Hulu a été racheté en décembre 2017 par la Walt Disney Company, qui a également racheté une partie des studios de la 20th Century Fox. Pourtant, l’offre Hulu reste limitée :  la majorité des contenus proposés sont verrouillés géographiquement à cause des droits d’auteurs.

De son côté, Amazon Prime Video propose des produits gratuits pour les utilisateurs du service Amazon Prime. Et pour imiter Netflix, Amazon s’est aussi lancé dans les créations originales grâce à ses studios « Amazon Studios ». Il a également signé un accord de licence avec le fournisseur de contenus HBO.

Grâce à l’outil « Google Trends » qui recense et montre les tendances Google (soit les mots-clés tapés dans le moteur de recherche) ; on observe que dans le monde entier Netflix se démarque de ses concurrents. Seules ombres au tableau : Hulu est nettement plus populaire au Japon et Amazon Prime Vidéo remporte les faveurs des Indiens.

Netflix : au-delà du simple service, un véritable phénomène de mode

Abonné(e) ou non, nous avons tous déjà entendu parler de Netflix et de ses séries cultes qui comptent parmi les vidéos les plus regardées de la planète. Le nom, le logo de l’entreprise et certains programmes comme « La casa de Papel », « Black mirror » ou encore « Gilmore Girls » sont aujourd’hui devenus des références incontournables.

Et c’est en cela que réside le succès sa méthode : Netflix est devenu un phénomène, une tendance, un mouvement même parfois… La plateforme a d’ailleurs propulsé des expressions mondialement employées désormais comme « Netflix and Chill » ou encore le « binge-watching » (*expression inspirée du « binge-drinking », qui signifie « boire cul-sec », il s’agit du fait de regarder une série d’une seule traite).

2018 : l’histoire de Netflix se poursuit, mais jusqu’où ira-t-elle ?

1,3 à 2 milliards de dollars de budget marketing

Afin de pouvoir promouvoir ses 700 créations originales, Netflix met le paquet.

David Wells, le directeur financier de Netflix a annoncé la création d’un budget marketing spécifique pour la promotion de ces créations. Un budget conséquent, qui devrait être compris entre 1,3 et 2 milliards de dollars.

8 milliards d'investissement

En 2018, Netflix prévoit d’investir 8 milliards de dollars dans la fabrication de contenus originaux.

L’information a été annoncée par le directeur financier de l’entreprise, David Wells.

700 créations originales

Avec un investissement de 8 milliards de dollars, Netflix va pouvoir proposer, dès cette année, 700 créations originales à ses abonnés.

Parmi les nouvelles créations originales, 80 seront produites en dehors des Etats-Unis, afin d’attirer et fidéliser des abonnés partout dans le monde, et pas seulement aux Etats-Unis.

… À suivre