La saison estivale est propice aux activités extérieures et aux festivals. Durant les mois de juin, juillet et août les festivals fusent en France. Ici nous n’allons pas vous présenter les plus mythiques : Les Vieilles Charues, Les Eurockéennes de Belfort… Mais nous allons plutôt nous concentrer sur quelques catégories afin de fournir un guide des festivals qui conviendra au plus grand nombre.

L’universel, celui qui convient à tout le monde

Dans la catégorie du festival le plus neutre, qui conviendrait aux jeunes comme aux plus âgés et qui se rapprocherai plus des mythiques festivals cités précédemment, nous avons les Déferlantes d’Argelès-sur-Mer. Il se situe dans le sud de la France, près de Perpignan, donc pas très loin des toulousains et prend place dans la cour du château Valmy, au milieu des vignes. Ce festival a maintenant plus de 10 ans et est parrainé par le chanteur Cali qui fait en sorte d’être présent à chaque nouvelle édition. Comme chaque année, il y en a pour les plus calmes et classiques : Francis Cabrel et Vianney représentant la classique variété française. Il y en a pour les amateurs de rap également avec OrelSan (à lire aussi : L’authentique OrelSan conquiert le Zénith de Toulouse), Rilès, Eddy de Pretto ou encore Suprême NTM (avec JoeyStarr et Kool Shen). Pour les amateur d’éléctro : Martin Solveig, Ofenbach et Axwell Ingrosso. Pour les fans de Rock : Lenny Kravitz, déjà présent dans l’édition 2016. En un peu plus « hardcore » nous avons : Prophets of Rage, la reconstruction de Rage Against the Machine ou encore The Prodigy et les français déjantés Shaka Ponk. Pour ce qui est des informations pratiques : Les Déferlantes prennent place durant quatre jours du 7 au 10 juillet 2018 pour un budget d’environ 160 euros le pass 4 jours.

Pour les « metalheads »

En France, la scène musicale metal est plutôt bien représentée par un des plus grands (et impressionnants) festival français, le Hellfest, avec plus de 180 000 festivaliers pour l’édition 2017. Le festival propose une programmation assez spéciale : exclusivement du metal et du punk, le public est donc assez ciblé ! Cette année le Hellfest fête sa treizième édition avec : Iron Maiden, Judas Priest, Avenged Sevenfold, Megadeth pour les têtes d’affiches. Le festival compte plus de 150 groupes étalés sur 3 jours de concerts, dont des artistes français tels que : Ultra Vomit, Black Bomb A ou encore Les Sheriffs. Avec cette année un spécial guest : Johnny Depp dans son groupe de reprises, Hollywood Vampires, accompagné d’Alice Cooper et Joe Perry, icônes de la musique metal. La programmation du Hellfest n’est pas la seule attraction du public, en effet, l’organisateur Ben Barbaud a achété le terrain sur lequel se jouent les concerts, à Clisson près de Nantes en Bretagne, afin de pouvoir implanter des décors permanents et résistant à la marée humaine présente chaque année, le tout avec des effets de lumière et de pyrotechnie ou même un salon de tatouage et des boutiques, pour un effet encore plus « metal ». Cet événement est un peu l’attraction annuelle du village de Clisson car tout le monde s’y met : les artisans vignerons, le Leclerc avoisinant le site, et autres maisons d’hôtes. Le plus gros marché de l’événement : la bière. Les festivaliers ont explosé le record avec 350 000 litres de bières écoulés en 2017, un véritable marché pour la région. Le festival prend place du 23 au 26 juin 2018 et est déjà sold-out. Les pass 3 jours pour ce festival se vendent en un temps records, souvent moins de 72 heures, sans même que la programmation soit dévoilée, c’est un achat à l’aveugle pour les festivaliers habitués ou les débutants se rendant à leur première édition.

C’est pourquoi nous vous présentons le cousin parisien du Hellfest : le Download Festival, qui, lui, n’est pas encore complet. De retour pour la troisième année consécutive en France, le Download prend place sur une base aérienne, non loin de la commune de Brétigny-sur-Orge, du 15 au 18 juin 2018 pour un budget de 224 euros pour 4 jours de festival. Pour la programmation : Guns and Roses, le controversé Marilyn Manson, The Offsprings ou encore Foo Fighters et Volbeat. Le festival est également présent ailleurs en Europe avec une édition anglaise et une édition espagnole.

Dans la région Toulousaine

Au plus proche de Toulouse nous avons le Week End des Curiosités, prenant place à l’extérieur de la salle du Bikini, près du canal à Ramonville Saint-Agne du 1 au 3 juin 2018. Ce festival qui dure, comme son nom l’indique, un week-end est principalement centré sur la nouveauté, présentant des nouveaux talents émergents tels que : Agar Agar (electro), Lewis Ofman (electro) ou Caballero et JeanJass (rap) . Le tout pour un prix minime : 20 euros pour le pass 2 jours pour des concerts de 19 heures à 6 heures du matin.
Un peu plus loin cette fois : le Xtreme Festival, sur la base de loisir de Cap Découverte – Le Garric, près de Carmaux (Tarn), à 1 heure de Toulouse. Comme on peut le deviner à son nom, le Xtreme est un festival extrême : du punk et du metal hardcore, on peut le considérer comme un « mini-Hellfest » avec 5000 festivaliers annuels. Le festival propose 37 concerts étalés sur 4 jours avec : Dead Kennedys (punk), Municipal Waste (Thrash) ou Malevolence (Metal Hardcore). La particularité du festival : le lac situé à l’emplacement des anciennes mines où les festivaliers peuvent se rendre en téléphérique afin de se rafraîchir. Le festival prend place du 2 au 5 août, pour un budget de 95 euros.

Voilà de quoi choisir son festival pour l’été !