Les chauffeurs de taxi devaient se réunir et bloquer l’accès à la gare de Matabiau de 17h à 19h ce jeudi 15 février à Toulouse. Pourtant à 17h, la circulation est toujours intacte.

« Il semblerait qu’ils se soient à nouveau réunis ce matin et aient trouvé un accord« , nous raconte Raymond, 54 ans, chauffeur de taxi toulousain. En colère contre les chauffeurs clandestins, les taxis de Toulouse devaient en effet mener une opération coup de poing en signe de protestation. La manifestation était censé se dérouler entre 17h et 19h, heure à laquelle les taxis avaient prévu de bloquer l’accès à la gare Matabiau.

Les quelque 600 taxis de la métropole de la ville rose, avaient pourtant « décider d’entamer des actions pour faire entendre leurs craintes et leurs revendications« . C’est en tout cas ce qui c’était dit lors d’une réunion en préfecture mercredi 14 février. Ils avaient alors réclamé une présence policière permanente autour de la gare pour lutter contre les chauffeurs clandestins.

Circulation intacte

Raymond à côté de son taxi, devant la gare / Crédits photo : Anne-Cécile Delolme

17h, à la gare Matabiau, seulement trois taxis sont présents et opérationnels. « Il semblerait qu’ils aient trouvé un accord, alors je ne ferais pas grève« , raconte le chauffeur de taxi sur place.

« Aucune manifestation, ni blocus n’aura lieu dans les prochains jours », nous assure Raymond. Pour l’instant donc aucune forme de protestation n’est à prévoir. Aucun taxi ne bloque l’accès au boulevard Pierre Sémard. Les seules perturbations que devront surmonter les automobilistes sont les embouteillages du soir, fréquents aux heures de pointe dans ce quartier

 

17h est la circulation reste intacte / Crédits photo : Anne-Cécile Delolme