Bruno Massot, né à Caen (Normandie), a été cette nuit médaillé d’or sous le drapeau de l’Allemagne en patinage artistique en couple. Le patineur de 29 ans a été naturalisé allemand en 2017. Il constitue déjà une des histoires insolites de ces Jeux Olympiques d’hiver.

Cela aurait pu être la troisième médaille d’or pour le camp français lors de ces Jeux Olympiques à Pyeongchang, mais celle-ci reviendra à l’Allemagne. Pourtant, Bruno Massot (29 ans) est né dans la région Normande, et plus précisément à Caen. Cette nuit, il a remporté l’épreuve de couple du patinage artistique (avec un total de 235,90 points) avec Aljona Savchenko, sa partenaire d’origine ukrainienne qui concoure aussi pour l’Allemagne, ce qui constitue le premier titre dans cette discipline pour les Allemands depuis 1952.

Bruno Massot, qui a effectué ses premiers pas sur la glace dans une patinoire à Caen, a été naturalisé allemand en 2017. Pour ses premiers Jeux Olympiques, le Normand a dû batailler pour pouvoir concourir avec cette nation. Ce n’est qu’au bout d’un an et demi de discussions avec la fédération française qu’il a pu représenter cette nation. Et ce n’est que le 28 novembre dernier que Bruno Massot a reçu son passeport allemand. 

Double passport! #🇩🇪 #🇫🇷 #teamdeutschland #roadtopyeongchang

Une publication partagée par Bruno Massot (@bruno_massot) le

Comme l’explique le patineur à France Bleu, il ne pense dorénavant qu’au positif. « C’est vraiment l’accomplissement d’une longue carrière avec énormément d’embûches. J’essaye de ne pas penser à tous les aspects négatifs qui sont passés. J’essaye juste de me dire qu’il y a eu des moments très difficiles […]. Je pense que ça m’a aussi rendu plus fort. C’est grâce à tout ça, grâce à toute cette histoire, toute cette carrière que je me sens prêt à réaliser mon rêve et à me battre pour gagner les Jeux. »   

Un palmarès déjà bien garni

Si le champion de France 2012 vient d’être couronné aux Jeux de Pyeongchang en Corée du Sud, il n’en est pas à sa première médaille dans cette discipline du couple artistique. En effet, le Caennais est aussi champion d’Allemagne, et vice champion d’Europe et du monde avec sa partenaire Aljona Savchenko, avec qui il patine depuis fin 2015 suite à un accord avec FFSG (Fédération française des sports de glace). Une belle histoire qui n’est pas prête de s’arrêter.