Après une lourde opération de 11 heures pour tenter d’éradiquer un cancer de l’estomac, l’état de santé de Bernard Tapie préoccupe toujours. Selon des informations révélées par sa fille, Sophie Tapie, ainsi que son ami Jacques Séguéla, l’homme d’affaires aurait toutes les peines du monde à récupérer de la lourde intervention qu’il a subi.


Interrogé par CNews, l’ami de longue date de Bernard Tapie, Jacques Séguéla, s’est confié sur l’état de santé de l’ancien président de l’Olympique de Marseille a qui il a rendu visite il y a peu : « Je le trouve très amaigri, il perd 400 grammes par jour, il a perdu presque 20 kilos, (…), je le sens défait ». En effet Bernard Tapie avait bon espoir de se débarrasser de cette maladie qui touche son estomac avec son opération.

Pourtant, de nouvelle métastases auraient été découvertes dans l’organisme de l’homme d’affaires, lui obligeant donc à reprendre son traitement à la chimiothérapie. Bien qu’il soit « sous une tente à oxygène » et qu’il éprouve des « difficultés respiratoires ainsi que des douleurs », Jacques Séguéla assure que Bernard Tapie est « prêt à gagner le combat de sa vie ».

Sophie Tapie tente de soutenir son père


La fille de Bernard Tapie, Sophie, a révélé sur les réseaux sociaux (ci-dessus) le contenu d’une des discussions qu’elle a tenu avec son père après sa lourde intervention. Bien que les nouvelles ne soient pas très bonnes, on peut toutefois constater que, comme le disait Jacques Séguéla, Bernard Tapie garde bon espoir de retrouver la santé. L’homme d’affaires n’aurait pas encore fixé de date pour la reprise du traitement via la chimiothérapie et attend désormais de se remettre sur pieds pour assumer les effets de ce dernier.