Les rebondissements n’en finissent pas dans l’affaire du lait contaminé Lactalis. Aujourd’hui, c’est Carrefour qui avoue avoir remis en rayon des boîtes de laits contaminées alors même qu’elles avaient été retournées suite à un rappel.

 

Les révélations au sujet de l’affaire Lactalis ne semblent pas prêtes de s’arrêter et deviennent même de plus en plus alarmantes. Ce mardi, c’est le représentant de Carrefour, Stéphane Dufort, qui était entendu par les commissions des affaires économiques et des affaires sociales. Pendant son audition, il a reconnu un fait étonnant.

Quand on lui a demandé comment les produits rappelés ont pu continuer à être vendu, il a répondu la défaillance vient « d’une mauvaise gestion des produits retournés par les clients ». Une mauvaise gestion que l’entreprise explique pour le grand nombre de produits retournés. En effet, quelques 9000 boîtes auraient été ramenés en magasin, sans compter toutes celles retirées directement des magasins. « Malheureusement, un certain nombre de produits ont été remis par mégarde dans le circuit de distribution », a continué Stéphane Dufort tout en bafouillant.

Manque de communication ? Erreur logistique ? Comment donc un tel dysfonctionnement a-t-il été pu être commis pendant une crise de cette importance ? La question reste, pour l’instant, sans réponse car l’enseigne n’a toujours pas apporté de plus de précisions.