En chantier depuis 2016, le B612 est maintenant opérationnel. L’immense bâtiment situé à Montaudran accueille des équipes de recherche depuis le début du mois.

Situé en bordure de périphérique du sud toulousain, on ne peut pas le rater. L’immense édifice baptisé B612 trône au sein du quartier de Montaudran. Lancé il y a deux ans, le chantier s’est terminé au début de l’année 2018. Cette structure impressionnante de 25 000 m² va dorénavant devenir une locomotive concernant la recherche européenne sur les systèmes embarqués. Mais d’où vient son nom le B612 ? Il est issu de l’oeuvre d’Antoine de Saint-Exupéry « Le Petit Prince », en référence à l’astéroïde sur lequel il habite.

250 collaborateurs et 11 000 m² de superficie pour l’IRT

Depuis le 9 février dernier, le B612 accueille des équipes de recherche. Ce sont, pour l’instant, des personnes de l’IRT (Institut de Recherche Technologique) Saint-Exupéry qui investit les locaux. Durant le mois d’octobre, ce sont près de 250 collaborateurs qui étudieront ensemble sur trois domaines de l’IRT : les systèmes embarqués, les matériaux à haute performance et l’aéronef. Au total, cette section occupera 11 000 m² du nouveau bâtiment toulousain.