C’est une journée cruciale dans le dossier de la petite Maëlys. Six mois après la disparition de la fillette de 8 ans, Nordahl Lelandais a lui-même souhaité être entendu aujourd’hui par les juges d’instruction du Palais de justice de Grenoble afin de passer aux aveux

Nordahl Lelandais a avoué avoir assassiné Maëlys « par accident », avant d’avoir fait disparaître son corps dans une forêt, dans la région accident de Saint-Franc. Voilà ce que vient de révéler le procureur de la République de Grenoble au cours d’une conférence de presse. Les traces de sang retrouvées dans la voiture de Lelandais ont été identifiées par la gendarmerie comme appartenant à la fillette.

« Nordhal Lelandais devait être entendu par les juges d’instruction la semaine prochaine. (…) Il a demandé, par l’intermédiaire de son avocat, à être entendu aujourd’hui, car il avait des révélations à faire et il voulait « conduire la justice à l’endroit où il avait déposé le corps de Maëlys ». Il a donc été extrait ce matin, et une audition a eu lieu. Au cours de cette audition, il a indiqué qu’il avait tué Maëlys involontairement. »

Après la mort de la fillette, Nordhal Lelandais a indiqué l’avoir déposé dans un endroit à proximité de sa maison. Il est ensuite retourné au mariage et serait revenu un peu plus tard pour récupérer le corps, le mettre dans le coffre de sa voiture et le déposer dans une forêt de la commune de Saint-Franc.

« Il a présenté ses excuses aux parents, à Maëlys et au juge. Pour l’instant, Nordhal Lelandais a refusé de s’expliquer sur la façon dont la mort de la fillette a eu lieu. »