Chloe Kim, 17 ans et 296 jours, vient d’être titrée en snowboard halpipe. Malgré son jeune âge, l’Américaine a sorti un run approchant de la perfection. Et ce n’est pas la première adolescente à truster la première place du podium lors des Jeux Olympiques d’hiver. Top 5 des plus jeunes médaillés des JO d’hiver.

1. Tara Linpinski, patinage artistique, 15 ans et 255 jours

Nagano 1998. Tara Lipinski à peine âgée de plus de 15 ans participe à l’épreuve de patinage artistique. Six juges sur neuf trouvent la prestation de l’Américaine bluffante et lui décernent la médaille d’or. Elle devient la plus jeune championne olymique à 15 ans et 255 jours, dépassant ainsi la Norvégienne Sonja Henie. Lors de son programme court, les musiques étaient « Journey to the past » et la bande originale du film Anastasia « Once upon a december ». Cette même année, elle termine à la seconde place du Championnat des Etats-Unis.

2. Go Gi-Hyeon, short-track, 15 ans et 278 jours

Deuxième plus jeune médaillée d’or lors des JO d’hiver, la Sud-Coréenne n’est pas seulement rentrée avec l’or au pays. À Salt Lake City en 2002, l’adolescente remporte le 1500 mètres de short-track, mais elle termine aussi à la deuxième place lors du 1000 mètres. Tout cela en une seule participation aux Jeux Olympiques.

3. Sonja Henie, patinage artistique, 15 ans et 312 jours

Lorsqu’elle remporte sa médaille d’or à Saint-Moritz en 1928, la Norvégienne n’en est pas à ses premiers Jeux Olympiques. C’est peut-être là le vrai record (elle participe à ses premiers JO à l’âge de 11 ans en 1924). Mais à Saint-Moritz, Sonja Henie remporte un titre olympique à seulement 15 ans et 312 jours. Elle en remportera deux de plus lors des Jeux Olympiques en 1932 et 1936. L’adolescente est championne de Norvège dans sa discipline à seulement 10 ans et cumule dix titres mondiaux.

 

4. Oksana Baiul, patinage artistique, 16 ans et 101 jours

L’Ukrainienne a à peine plus de 16 ans lorsqu’elle remporte l’or olympique lors de sa seule participation en patinage artistique à Lillehammer en 1994. Un an avant ces JO, Marusia (son surnom) est devenue championne du monde à Prague.

5. Anne Henning, patinage de vitesse, 16 ans et 157 jours

Deuxième lors des championnats du monde de sprint en 1971 à Inzell en Allemagne, Anne Henning part favorite pour les JO de 1972. L’Américaine remporte le 500 mètres en patinage de vitesse à même pas 17 ans à Sapporo (Japon). Elle est également médaillée de bronze aux 1000 mètres.