La compagnie aérienne Emirates a signé dimanche un accord avec Airbus afin de finaliser l’achat de 20 A380. Seize avions supplémentaires sont également ajoutés en option.

 

« À l’instant, j’ai assisté à la signature du contrat de cession définitive de 20 A380 Airbus, plus une option de 16 appareils« ,a annoncé le Premier Ministre Edouard Philippe, aujourd’hui, à Dubaï. Il s’est adressé à la presse au terme d’une visite de deux jours aux Émirats arabes unis.

« C’est évidemment une excellente nouvelle pour l’industrie aéronautique française, pour l’industrie européenne dans son ensemble, et qui permet à Airbus d’envisager la poursuite de la production de l’A380 dans de bonnes conditions« , a-t-il continué. Le contrat a été signé entre le PDG d’Emirates, cheikh Ahmed ben Said al Maktoum et le président d’Airbus pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Mikail Houari.

Airbus et Emirate : un partenariat solide

178. C’est le nombre de A380 qu’aura maintenant la compagnie Emirates. Le 18 janvier, Emirates avait annoncé un accord d’un montant de 16 milliards de dollars pour acquérir 36 Airbus A380 supplémentaires. Cela représente à peu près la moitié des très gros-porteurs européens vendus dans le monde depuis le lancement du programme. Une fidélité qui aurait sauvé Airbus selon les dire de la compagnie elle-même. Le programme A380 aurait donc été « menacé » sans cette commande.