La Ville rose s’est réveillée en découvrant ses premiers flocons. Quelques centimètres recouvrent les toits et jonchent les rues. Les Toulousains sont-ils contents ?