Depuis la nuit du mardi 6 février, c’est pas moins de vingt-deux départements, dont toutes l’Ile-de-France, l’Ardèche, le Cantal, la Loire, le Rhône… qui ont activé leur « alerte Grand Froid » en faveur de l’hébergement des sans-abris. Ce mardi soir, c’est le département de Haute-Garonne qui a rejoint le plan.

La Mairie de Toulouse a décidé de réactiver « Le plan grand froid » dans la soirée du mardi 6 février au mercredi 7 février. Le but est de lutter contre l’arrivée d’une nouvelle vague de froid. Pour se faire, la Mairie met à disposition un gymnase de renfort.
En plus des 943 places d’hébergement d’urgence existantes, à ce jour 1425 places supplémentaires ont été ouvertes pour cet hiver.
Afin d’éviter tout risque d’accident grave, les associations toulousaines et la municipalité ont demandé à toute personne souhaitant être mise à l’abri de composer le 115. De plus les tournées maraudes se poursuivront afin de répondre aux demandes des sans-abris. Ce dispositif exceptionnel sera maintenu en fonction de l’évolution de l’épisode « Grand Froid ». Pour rappel, la municipalité avait déjà déclenché un plan grand froid, c’était le 1er décembre dernier, avec l’ouverture d’un gymnase pouvant accueillir une soixantaine de lits à la Cépière.

Qu’est-ce que c’est ?

Le plan Grand Froid est une action déclenchée au niveau départemental depuis 2008. Il est activé lorsqu’un épisode de froid s’installe en France pour une durée de plusieurs jours. Ce plan regroupe un ensemble de mesures visant à informer, et protéger la population des impacts du froid sur le corps et la santé. L’État a décrété trois niveaux de ce plan.
Le niveau 1, nommé « temps froid » est déclenché lorsque les températures sont positives le jour et descendent entre 0°C et -5°C la nuit.
Le niveau 2, nommé « grand froid » est activé lorsque les températures ressenties sont négatives en journée et se situent entre -5°C et -10°C la nuit.
Enfin, le niveau 3, nommé « froid extrême » est réservé aux températures chutant en dessous des -10°C la nuit.

De plus, d’autres départements devraient passer en alerte plan « Grand Froid » dans la nuit de mercredi 7 février au jeudi 8 février, car elle devrait être la nuit la plus froide de toute la semaine.