Une décision annoncée par Disney ce mardi. David Benioff et D. B. Weiss vont ainsi passer de l’univers médiéval-fantastique de Game of Thrones (GOT) à la dimension Science-Fiction de la Guerre des étoiles. En effet, une nouvelle saga devrait voir le jour sous l’oeil expert des deux créateurs.

Une quatrième trilogie en préparation, qui ne s’inscrira cependant pas dans la continuité des récents films sortis, Le Réveil de la Force en 2015, et Les Derniers Jedis en 2017. Si le projet des épisodes X, XI et XII de la célèbre saga avait été présenté en novembre dernier, le nom des créateurs qui superviseront les nouveaux films sont connus depuis ce mardi seulement.

 

Un choix artistique présenté par Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm. Une décision principalement motivée par la capacité des créateurs de GOT à construire des récits, et bâtir une certaine complexité autour des personnages.

« David et Dan sont parmi les meilleurs pour concevoir des récits. Leur maîtrise des personnages complexes, la profondeur du récit, la richesse de la mythologie devrait emmener ‘Star Wars’ vers de nouveaux chemins et je trouve cela terriblement enthousiasmant. » Kathleen Kennedy

David Benioff et D. B. Weiss se sont, quant à eux, exprimés au travers d’un communiqué joint. Ils expliquent notamment avoir rêvé de voyager dans cette galaxie « très très lointaine » depuis le premier opus en 1977 dirigé par Georges Lucas. Une grande opportunité pour les deux créateurs, également synonyme de challenge : « Nous sommes honorés de cette chance, un peu terrifiés par la responsabilité, et si excités de démarrer ce projet dès que la dernière saison de ‘Game of Thrones’ sera terminée ». 

Une polémique après l’annonce des créateurs de la nouvelle saga ?

Une nouvelle fois, le manque de représentation féminine dans la conception de la saga intergalactique est pointé du doigt. Plus exactement, la maison Disney serait accusée de n’engager que des hommes blancs pour réaliser les divers épisodes.

Francklin Leonard, l’un des cadres de l’industrie du film a notamment présenté ce reproche sur Twitter :

 

 

De plus, le magasine Variety a également pris place dans la polémique, en publiant une tribune accusatrice signifiant que « 96% des scénaristes et réalisateurs de l’univers de Star Wars sont des hommes blancs ».