Le gouvernement français lance une consultation sur la manière d’accroître la collecte de déchets recyclables et notamment sur la consigne. Sont visées en premier lieu, les bouteilles en plastique.

Une caution sur les bouteilles plastique, les piles ou encore les canettes métalliques. C’est ce que le ministère de la Transition Écologique souhaite. Il a par ailleurs lancé, ce mardi 6 février, une consultation sur le projet.

La France, mauvaise élève en recyclage

Aujourd’hui, seulement 56 % des bouteilles en plastique sont recyclées dans l’Hexagone. Une collecte qui chute énormément dans les métropoles du fait de l’augmentation du nomadisme et du snacking. Un chiffre régulièrement en baisse ces dernières années. C’est pourquoi le gouvernement souhaiterait s’améliorer dans le recyclage de ce type de déchets et ainsi instaurer une caution sur chaque bouteille plastique.

Dix pays européens ont déjà adopté ce fonctionnement par consigne. En Allemagne, la plupart n’étaient pas favorables à cette loi lors de son instauration en 2016. Plus d’un an après, le taux de retour dépasse les 80 % pour une consigne variant de 8 à 25 centimes selon le genre ou le matériau rapporté.

Des privés déjà à l’œuvre sur les bouteilles plastiques

Depuis 5 ans, des entreprises privées proposent d’installer des sortes de kiosques de collecte sur les parkings des supermarchés. Ainsi, chaque consommateur peut venir « échanger » ses contenants plastiques contre quelques centimes en bon de réduction à utiliser dans le magasin partenaire (généralement 1 ou 2 centimes par bouteille).