Dans la nuit du 5 au 6 février, les grandes bourses européennes et mondiales ont connu une importance baisse suite au « crack » du Dow Jones à New York. Retour en infographie de l’impact sur les différences bourses.

C’est la panique dans les bourses mondiales. Le Dow Jones, l’indice phare à la bourse de New York, a fortement perdu sa valeur dans la journée du 5 février pour clôturer à – 4.60 %. Ce vent de panique à New York a touché l’ensemble des plus grandes bourses mondiales. Il faut rappeler cependant que ces chutes soudaines ne sont pas forcément signe d’un problème économique de grande ampleur comme la crise de 2008.

Toutes les plus grandes bourses mondiales ont clôturé ou ouvert dans le rouge