C’est désormais traditionnel en début d’année. Si vous avez voulu vous rendre à la cité de l’espace durant le mois de janvier, vous vous êtes certainement retrouvé face à un vide interstellaire, et pour cause, lors de sa maintenance, le parc à thème est contraint de fermer ses portes. Le lancement de la saison 2018 sera donc donné le 8 février.

Retour de Thomas Pesquet

Après un vingtième année record (+25% de visiteurs en 2017), la cité de l’espace ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Pour sa nouvelle saison, le premier site spatial européen continue sa collaboration avec Thomas Pesquet grâce à la diffusion d’un nouveau film IMAX. « Dans les yeux de Thomas Pesquet » permettra de revivre l’aventure de l’ex-étudiant toulousain au travers des images qu’il a lui-même tourné dans la station spatiale internationale (ISS). Le plus jeune astronaute français y partage ses impressions, de l’entraînement à Houston jusqu’aux moments magiques dans la Cuppola pour observer notre belle planète.

Thomas Pesquet, une valeur sûre pour la Cité de l’Espace, qui cherche aussi à acquérir la capsule Soyouz dans laquelle le français a pu se rendre dans l’ISS. Si vous n’êtes pas disponibles le 8 février, nous, nous serons sur place et vous préparerons un compte-rendu de cette journée de lancement.

Vente aux enchères de l’agence spatiale européenne

Nous vous en parlions il y a peu, le 25 octobre 2018 prochain, la cité de l’espace accueillera une vente aux enchères un peu particulière. En effet, pour la première fois, l’agence spatiale européenne mettra en vente une petite soixantaine d’objets, certains d’entre eux ayant déjà fait un petit tour dans l’espace. Des enchères qui devraient voir un pic de fréquentation vu que les objets vendus seront exposés au préalable. L’objectif ? Dépasser le record des 18 000 visiteurs enregistrés lors de la venue de Thomas Pesquet, le 25 octobre 2017.