La France s’incline au Stade de France face aux Irlandais sur le score de 13 à 15. Au terme d’une rencontre serrée, Jonathan Sexton libère son équipe avec un drop.

A deux doigts. C’est ce que l’on pourrait retenir du premier match des Bleus dans ce Six Nations 2018. Mené dès le début de la rencontre, et ce jusqu’à la 72e, le XV de France n’a pas réussi à concrétiser au moment opportun. Après un gros travail des avants, l’occasion en or pour se mettre à l’abri était au bout du pied d’Anthony Belleau.

Une entame difficile pour les Bleus

Dès le début de la rencontre, l’Irlande met le rythme et mène la danse. Jonathan Sexton passe tous les points au pied. Les joueurs du coq débloquent leur compteur à la 34e. Tout part pourtant d’une touche irlandaise dans les 22 français. Le XV du Trèfle a la main sur la balle. Kévin Gourdon parvient à arracher le cuir des bras de l’adversaire. Machenaud libère les Bleus. Les verts sont sous le coup de pied, mais Guirado vient gratter dans le ruck pour obtenir une pénalité. Maxime Machenaud passe les premiers points des Bleus. Les Irlandais mènent toujours 3-9. Frustration à la mi-temps. Malgré le manque d’efficacité offensive d’un XV de France que trop rarement en situation d’attaquer, leurs qualités défensives sont à louer face à une équipe d’Irlande qui déroule un jeu maîtrisé et efficace.

L’éclair de Teddy Thomas

Il faut attendre les dernières minutes du match pour enfin voir un essai. Les joueurs de Jacques Brunel sont toujours menés au tableau d’affichage 6-12. C’est à la 72e, que Teddy Thomas décide de prendre les commandes. Le joueur du Racing 92 réalise un véritable numéro. La relance des Bleus est flamboyante sur l’aile droite. Antoine Dupont, qui vient de rentrer, décale sur Thomas. L’ailier sort les cannes et déroule sur 60 mètres avant de planter le premier et unique essai de la rencontre. La France prend la tête à quelques minutes de la fin.

Une charnière sur le carreau

Premier match sous l’ère Brunel, France-Irlande promettait du beau spectacle. Sur le papier, les Bleus avaient tout pour l’emporter. Pour sa première annonce d’équipe, le fraîchement nommé sélectionneur a apporté quelques changements notables à des postes clés par rapport à son prédécesseur. Le jeune Matthieu Jalibert honorait sa première cape. Aligné dès le départ à l’ouverture, le rugbyman de 19 ans a été contraint de céder sa place à la 37e. L’ouvreur est sorti sur blessure après une percussion genou contre genou avec l’irlandais Bundee Aki. En deuxième partie, c’est Antoine Dupont que le XV de France a perdu. Le demi de mêlée toulousain sur le près depuis seulement quelques minutes s’est lui aussi blessé au genou droit sur un appui (76e). Une seconde grande perte pour la charnière française. Une troisième blessure est à déplorer : celle de Kevin Gourdon.