Tony Chapron devrait en principe passer devant la commission de discipline de la LFP ce jeudi 1er février 2018 pour les faits qui lui sont reprochés du 14 janvier dernier, lors de de la rencontre entre Nantes et Paris. L’arbitre avait tenté de déséquilibrer le défenseur brésilien des Canaris, Diego Carlos, qui venait de le renverser accidentellement pendant qu’il se replaçait.

On vous en avait parlé précédemment et cela ne vous a sûrement pas échappé tant Tony Chapron a enflammé la toile avec son malheureux geste d’humeur. Un arbitre qui tente de « tacler » un joueur, ce n’est très certainement pas tous les jours que l’on voit ça. Ce geste pourrait avoir de très lourdes conséquences pour l’homme de 45 ans qui risque une suspension par la commission de discipline de la Ligue Professionnelle de Football.

Si l’arbitre avait émis le souhait d’arrêter sa carrière d’arbitre à l’issue de la saison, son aventure au sein de la Ligue pourrait s’avérer plus courte que prévue. Tony Chapron risque en effet une suspension exemplaire du fait de sa fonction sur le terrain : en clair, un arbitre risque bien plus gros en cas de mesures disciplinaires qu’un dirigeant ou un joueur. En l’occurrence, l’arbitre pourrait écoper d’une sanction qui pourrait aller de plusieurs matchs à plusieurs mois.

 Excuses et carton rouge annulé

Alors que Diego Carlos avait reçu un carton rouge à la suite du geste « lunaire » de Tony Chapron, le défenseur brésilien a vu la Ligue lui retirer la sanction et s’est vu présenter les excuses de l’arbitre de 45 ans qui a immédiatement reconnu son erreur après visionnage des images. Tony Chapron avait alors décrit son geste comme étant « maladroit » et « inapproprié » dans un communiqué adressé à l’AFP. Suspendu jusqu’à nouvel ordre par la Fédération Française de Football, l’arbitre est désormais dans l’attente de la décision de la commission de discipline.