Placé sur le tarmac depuis juillet 2015, l’A400M du musée Aéroscopia ne pouvait s’admirer que de l’extérieur. A partir du 1er février, il sera possible de monter dans les soutes du dernier avion militaire d’Airbus.

Seul A400M, présent dans un musée français, les visiteurs vont pouvoir monter par l’arrière du dernier avion militaire d’Airbus. Là, ils plongeront dans le ventre du mastodonte. Si rien qu’en se promenant à côté de l’avion, il est simple de se rendre compte de son immensité. Les visiteurs vont pour la première fois découvrir la place qu’il faut pour faire entrer un hélicoptère dans un avion. Rien que ça.

Le A400M, réservé aux visites guidées

Malheureusement tous les visiteurs annuels du musée Aéroscopia, ne pourront accéder au premier exemplaire des A400M. Seuls les visiteurs du circuit Airbus Découverte, proposé par le musée, pourront l’admirer pendant une vingtaine de minutes. A l’intérieur, le guide proposera de découvrir l’histoire de l’aviation militaire à travers les avions Airbus.

Néanmoins, lors des journées thématiques organisées par le musée, tous les visiteurs auront exceptionnellement accès au gros coucou. Premier changement avant l’arrivée de nouvelles acquisitions. Ces dernières vont venir remplir le tarmac d’Aéroscopia l’an prochain. Un A380, un A320 et un A400-600 seront disposés dans la cours du musée pour les 50 ans de l’entreprise Airbus. Un bon programme pour les amateurs d’aviation.