Les touristes sont de plus en plus réticents à visiter les États-Unis. L’activité touristique a subi une baisse importante suite à l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Les chiffres du tourisme aux États-Unis n’ont jamais été aussi bas depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, en janvier 2017. C’est ce que révèle le NBC News. Les dernières données de l’Office national du tourisme et des voyages indiquent une baisse de 4% des voyages entrants. Avec des touristes de moins en moins nombreux sur le sol américain, la perte des dépenses de voyage s’élève à 4,6 milliards de dollars et 40 000 emplois ont été supprimés.

Cette baisse des chiffres a fait perdre aux États-Unis sa place de deuxième destination la plus populaire du monde pour les voyages à l’étranger, cédant ainsi sa place à l’Espagne. Sur la première place du podium se trouve toujours la France.

La raison de ce déclin des touristes ? Les interdictions de voyager et le langage anti-immigration proposés par Trump ont eu un impact négatif sur l’attrait des visiteurs étrangers pour les États-Unis. Les multiples scandales dont le président américain est à l’origine, la baisse du cours du dollar et l’accroissement des mesures de sécurité n’arrangent pas les choses.