Si ce matin les supporters du club violet se réveillent avec la gueule de bois suite à l’éviction de Pascal Dupraz de son poste d’entraîneur, les coulisses du Stadium sont déjà en ébullition et pour cause : à 16 journées de la fin du championnat, Toulouse pointe à une piètre 19e place en Ligue 1 avec seulement 20 points engrangés en 22 rencontres. Plusieurs noms circulent pour la succession de Dupraz, nous faisons le point.

Le grand favori pour la reprise de l’équipe première du Téfécé serait Jocelyn Gourvenec, récemment licencié par les Girondins de Bordeaux. Le président du club toulousain, Olivier Sadran, en aurait fait sa priorité en le contactant personnellement après avoir écarté Pascal Dupraz. Habitué au succès, Jocelyn Gourvenec commence sa carrière d’entraîneur à La Roche-sur-Yon Vendée Football en 2008 avant de prendre les commandes de l’EA Guingamp en 2010.

Gourvenec au chevet du Téfécé ?

C’est avec le club breton que Gourvenec obtiendra ses meilleurs résultats : en trois ans, il fait le club accéder à la Ligue 1 et remporte la coupe de France en 2014. Engagé par Bordeaux en 2016, l’aventure girondine de Jocelyn Gourvenec s’est arrêtée le 18 janvier 2018 après des résultats jugés insuffisants.

Des contacts avec une légende milanaise

D’après les informations de Yahoo Sport, Alessandro Nesta serait dans les petits papiers de Toulouse ! L’ancien défenseur international italien et joueur star de l’AC Milan aurait été proposé par ses agents au club sudiste. Libre de tout contrat après une première expérience d’entraîneur au sein de la nouvelle franchise Miami FC (31 victoires, 16 nuls et 17 défaites), la star italienne serait un joli coup de pub pour l’équipe d’Olivier Sadran.

Rappelons tout de même qu’Alessandro Nesta c’est : plus de 600 matchs au plus haut niveau (Lazio de Rome, AC Milan et Impact de Montréal entre autres), 78 matchs avec la sélection d’Italie, deux Ligue des Champions, une Supercoupe d’Europe, une Coupe du Monde en 2006, triple champion d’Italie (en 2000 avec la Lazio puis en 2004 et 2011 avec Milan) etc… Un palmarès de champion hors-normes.

D’après LesViolets.com, d’autres pistes seraient à l’étude. Ainsi, contact aurait été pris avec Olivier Echoufani, ancien entraîneur de Sochaux et de l’équipe de France féminine notamment. Frédéric Antonetti, personnage bien connu de la Ligue 1 pourrait également débarquer dans le Sud qu’il connait bien après avoir entraîné Bastia et l’OGC Nice. LesViolets.com évoquent également l’amitié de longue date entre Olivier Sadran et Alain Casanova qui a passé 7 saisons sur le banc toulousain. L’entraîneur de 56 ans pourrait alors faire son grand retour au Stadium après une courte expérience au RC Lens.